L'Union agathoise avec Gilles D'Ettore

L'Union agathoise avec Gilles D'Ettore

Chères Agathoises, chers Agathois,

Comme vous le savez, j’ai décidé d’être candidat lors des prochaines élections municipales pour continuer à agir à votre service. Cette échéance démocratique approche et le temps est venu pour moi et l’équipe qui m’entoure de vous rendre compte de l’action qui a été accomplie ces dernières années, conformément aux engagements pris. C’est aussi l’occasion de répondre aux allégations mensongères de nos opposants en revenant à la réalité des faits et des chiffres qui traduisent le travail réalisé.

Mes priorités restent les mêmes, l’amélioration constante de la qualité de vie en Agde, la préservation et la valorisation de notre identité, enfin, le renforcement de l’attractivité et du rayonnement de notre territoire.

Il existe en effet un art de vivre agathois auquel nous sommes tous très attachés et qui fait notre singularité. Le refus du communautarisme, les résultats remarquables et soulignés comme tels par l’État, en matière de sécurité, la mise en oeuvre d’une écologie pragmatique qui a permis de préserver la qualité de nos eaux, de recourir aux énergies renouvelables et plus encore de préserver de l’urbanisation de larges pans de notre territoire sont autant de décisions qui contribuent à préserver notre cité de certaines évolutions dommageables, et souvent irréversibles, que l’on constate dans bien d’autres villes.

Par ailleurs notre cité s’est développée faisant émerger un véritable pôle de santé publique facilitant l’accès de tous aux soins. Elle a modernisé ses infrastructures pour renforcer son attractivité touristique, moteur essentiel de son économie. Enfin, elle a considérablement investi, grâce à des finances saines, sans jamais recourir à l’impôt (12 années de stabilité fiscale) et avec un endettement parfaitement maitrisé et en baisse sur les derniers exercices budgétaires.

Notre ville avance, elle le fait résolument en préservant l’harmonie de ses équilibres humains et territoriaux et en restant fidèle à son histoire comme vient le souligner le fait que c’est en Agde que se réalisent actuellement les deux plus grands chantiers régionaux de réhabilitation patrimoniale avec le fort de Brescou et le château Laurens.

J’ai la passion de notre ville, chevillée au corps, l’expérience et l’énergie dont on doit disposer pour affronter les enjeux qui sont les nôtres. Être Maire d’une ville comme Agde, devenue la 4ème ville de l’Hérault et la 1ère station balnéaire d’Europe est un engagement de chaque instant qui suppose que l’on soit pleinement à la tâche et que l’on y consacre l’essentiel de son temps.

Vous pouvez compter sur ma totale détermination et celle de mon équipe pour relever les défis de l’avenir et faire en sorte que notre belle cité soit toujours exemplaire.

Gilles D'Ettore

PRÉSERVER ET VALORISER NOTRE IDENTITÉ

LA DÉFENSE DE NOS VALEURS RÉPUBLICAINES

  • Agde est une ville républicaine qui rejette l’intégrisme et le communautarisme. Aussi, la Municipalité refuse tout accommodement avec les dérives communautaires trop souvent tolérées dans notre pays.
  • Refus d’implantation des enseignes nationales qui s’adressent commercialement à une communauté.
  • Respect d’une laïcité stricte dans les établissements scolaires comme dans l’ensemble des structures communales accueillant du public.
  • Accompagnement des associations patriotiques dans la transmission de la mémoire nationale (15 cérémonies organisées chaque année).

LA RENAISSANCE ET LA VALORISATION DE NOTRE PATRIMOINE HISTORIQUE

vitraux Villa Laurens

Des chantiers majeurs pour les hauts lieux du patrimoine agathois engagés lors de ce mandat.

  • Le château Laurens : plus grand chantier de la région Occitanie (10M€ subventionnés à 70%) avec la réhabilitation d’un édifice Art nouveau destiné à être un atout majeur pour la revitalisation du Coeur de Ville.
  • Le fort de Brescou : le chantier de réhabilitation engagé avec le soutien de la fondation du patrimoine est un des 18 projets choisis dans le cadre du Loto du Patrimoine®.
  • Le patrimoine cultuel : Notre-Dame de l’Agenouillade, la cathédrale Saint-Étienne…

UNE ÉCOLOGIE PRAGMATIQUE ET OPÉRATIONNELLE POUR NOTRE PATRIMOINE NATUREL

  • Une qualité exceptionnelle et reconnue de l’eau avec le label pavillon bleu pour nos plages et la mise en place de la réutilisation des eaux usées traitées (300 000 m3 d’eau potable économisés soit l’équivalent de la consommation de 10 000 habitants).
  • Développement des énergies renouvelables au sein des bâtiments communaux, sur les parkings et sur les nouveaux aménagements comme au cœur de station.
  • Des espaces naturels préservés : sanctuarisation des Champs Blancs exclus de toute urbanisation dès 2004, gestion concertée avec l’ADENA de la réserve naturelle nationale du Bagnas, création de l’Aire Marine Protégée et du PAEN (périmètre de protection des espaces agricoles et naturels) des Verdisses.
Aire Marine Protégée de la Côte Agathoise

UNE OFFRE CULTURELLE, ÉDUCATIVE, SOCIALE ET SPORTIVE POUR TOUTES LES GÉNÉRATIONS

Archipel La Cité de l'Eau
  • Un accompagnement personnalisé avec une offre de services par le CCAS pour nos familles et nos aînés (4000 adhérents à la carte Mirabel / 500 enfants accueillis dans nos crèches).
  • Record de fréquentation de l’école de musique avec plus de 450 élèves.
  • Restructuration en cours de la maison des savoirs avec la création d’une nouvelle salle dédiée aux spectacles vivants.
  • Succès de la saison culturelle avec plus de 600 abonnés.
  • Label Ville Active Sportive (3 Lauriers), 1,4 M€/an pour soutenir 65 associations sportives et plus de 7 000 licenciés.
  • Aménagement synthétique et éclairage LED du stade Sanguin.
  • 17 000 heures d’utilisation/an des installations sportives municipales.

LA REVITALISATION DU CŒUR DE VILLE : DES MOYENS EXCEPTIONNELS MOBILISÉS

  • 10 M€ de subventions obtenues de l’État dans le cadre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) et 10M€ supplémentaires prévus dans le cadre du programme Action cœur de ville.
  • Développement du circuit des métiers d’arts (ouverture de 30 ateliers à l’année).
  • Réaménagement en cours de l’ensemble des espaces publics (Rives de l’Hérault, place Jean Jaurès, rue Honoré Muratet...).
  • Fréquentation en hausse de l’office de tourisme du cœur de ville (100 000 visiteurs par an).
  • Création du parking de la Vallée au Moulin des Évêques (250 places).
  • Succès de la scène flottante (60 000 spectateurs par saison).
Coeur de Ville

CONSERVER ET AMÉLIORER NOTRE QUALITÉ DE VIE

UNE SÉCURITÉ OPTIMALE : DES MOYENS ET DES RÉSULTATS

Archipel La Cité de l'Eau
  • Développement du réseau de vidéo protection : 100 caméras.
  • Création d’un poste de Sécurité Publique (Police Municipale / Police Nationale) au Cap d’Agde (ouverture printemps 2020).
  • Poursuite de la professionnalisation de la Police Municipale, après son armement, avec la création de nouvelles brigades spécialisées (quais du Cap / plages / police de l’environnement et de l’urbanisme / antibruit / cynophile / sécurité routière).

- 20% de la délinquance générale depuis 2015.
- 10% en 2019 (-10% pour les atteintes aux personnes / -25% pour les cambriolages). Chiffres officiels du Ministère de l’Intérieur.


UN PÔLE DE SANTÉ PUBLIQUE EN DÉVELOPPEMENT CONSTANT

Après la création de 3 maisons de retraite, de l’Hôpital Saint-Loup, de la Maison Médicale de Garde, du Scanner et du Centre de Dialyse, l’Agence Régionale de Santé a choisi parmi de nombreux projets celui d’Agde pour l’accueil d’une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique).

Scanner des Pays de Thau

UN URBANISME MAÎTRISÉ ET ÉQUILIBRÉ POUR UNE VILLE À DIMENSION HUMAINE

Mont Saint Loup
  • Refus d’application des obligations de la loi SRU qui imposerait la création de plus de 3 000 logements sociaux équivalents à 200 immeubles supplémentaires.
  • Renforcement des règles d’urbanisme pour empêcher la densification urbaine sur notre littoral: instauration d’un coefficient d’emprise au sol / limitation des parcelles constructibles à 500m2/ limite à 7m50 de la hauteur des bâtiments / création d’une police de l’urbanisme (autant de règles que la loi qui prône la densification n’impose malheureusement plus).
  • Préservation d’un poumon vert au cœur du territoire communal rendue possible grâce à la décision prise en 2004 de bloquer l’urbanisation de la Prunette prévue par la précédente municipalité.
  • Aucun nouveau quartier d’habitation urbanisé lors de ce mandat, une première depuis 50 ans.

DE NOUVEAUX ESPACES PUBLICS POUR MIEUX VIVRE ENSEMBLE

  • Créer ou réaménager des espaces publics dans tous les quartiers contribue à renforcer la cohésion sociale.
  • 250 000 m2 d’espaces publics supplémentaires aménagés depuis 2009 (entrée du Cap d’Agde, promenade du front de mer du Grau d’Agde, quai Jean Villa…).
Promenade du Grau d'Agde

DES INVESTISSEMENTS CONSÉQUENTS POUR LA VIE QUOTIDIENNE DES AGATHOIS

  • Le budget pour l’entretien de nos rues a été triplé, de 500 000€ à 1,5 M€ : 50 kms de voiries ont ainsi été rénovés en 6 ans.
  • 30 000 m2 de bâtiments dédiés aux services publics supplémentaires depuis 2009 (crèches, écoles, palais des congrès, centres de police, maison des savoirs, maison des services publics du Grau, office de tourisme du cœur de ville...).
  • Acquisition de 115 000 m2 d’espaces de voiries pour élargir et sécuriser nos rues et boulevards.
  • Investissement de 500 000 €/an pour la création et le réaménagement des espaces verts.
  • Depuis la création du N° VERT en 2014, 10 000 demandes ont été traitées par an par les services techniques.
  • Doublement des moyens pour le nettoyage quotidien de nos rues et places : 10 balayeuses / 7 gloutons (avec des rotations quotidiennes le matin et l’après-midi, et en soirée en période estivale).
  • Renforcement des moyens de tri sélectif et de recyclage des déchets : Mise en place de 100 points d’apport volontaire sur l’ensemble de la commune et ouverture des déchèteries 7j/7 (accueillant 250 personnes/jour en moyenne).

DES FINANCES SAINES POUR UNE CAPACITÉ D’INVESTISSEMENT DURABLE

  • Une fiscalité stable depuis 12 ans (aucune augmentation des impôts locaux).
  • Une fiscalité très attractive sur le foncier bâti à l’échelle du bloc communal (Ville + agglomération) : le taux le plus faible de toutes les agglomérations de l’ancienne région Languedoc-Roussillon.
  • Des charges de fonctionnement maîtrisées.
  • Un endettement en baisse (-10 millions d’euros en 2020).
  • Un investissement record (140 millions d’euros investis sur le mandat).

RENFORCER NOTRE RAYONNEMENT ET NOTRE ATTRACTIVITÉ

LA MODERNISATION DE NOS INFRASTRUCTURES TOURISTIQUES AVEC LA CRÉATION D’UN VÉRITABLE CŒUR DE STATION

Palais des Congrès Cap d'Agde Mediterranée

Après l’extension des quais du Centre-Port et l’aménagement de l’esplanade Racine, le cœur de station s’est vu doté de nouveaux équipements et espaces publics (Palais des Congrès, Casino, résidence touristique, Mail commercial, poste de Sécurité Publique, Poste, nouvelle Mairie annexe…).

Cette modernisation des infrastructures du Cap d’Agde se poursuit avec:

  • Le réaménagement en cours de l’île des loisirs.
  • La création en 2019 du quai Jean Vila au village naturiste.
  • La restructuration du Centre International de Tennis avec la nouvelle halle opérationnelle en 2020.

DÉVELOPPEMENT DU TOURISME VERT ET BLEU

  • Protection et reconstitution de nos plages (20% de surfaces de plages supplémentaires sur notre littoral depuis 2009) avec l’aménagement des brise-lames dont le dernier face à la plage du Grau d’Agde sera réalisé en 2020.
  • Succès grandissant de VINOCAP, plus grand salon œnotouristique du sud de la France, qui attire chaque année 80 000 visiteurs sur les quais du centre-port.
  • Ouverture de la criée du Grau d’Agde au public avec la création du Belvédère qui permet de s’immerger dans l’univers de nos pêcheurs et de favoriser encore davantage les circuits courts qui mettent directement en relation nos producteurs locaux avec les consommateurs.
  • Labellisation environnementale du port du Cap d’Agde (Pavillon Bleu /Ports Propres / France Station Nautique) et développement du rayonnement du salon nautique qui est devenu le 4ème de France avec 50 000 visiteurs.
  • Création d’un dispositif complet d’actions écologiques de protection de notre littoral agathois et de reconquête de la biodiversité :
    • Protection des herbiers de posidonie grâce aux mouillages écologiques.
    • Protection des récifs coralliens méditerranéens au large de Brescou avec la réserve marine.
    • Découverte pédagogique de nos richesses environnementales avec le sentier sous-marin.
    • Innovations dans le domaine de la restauration écologique avec le programme Recif’lab : les récifs artificiels 3D, le ponton de Brescou, les roselières et mouillages dans le port du Cap d’Agde.

Vinocap

Grande Conque Cap d'Agde

Chalutier Grau d'Agde

Herbier Cap d'Agde


DES MOBILITÉS ADAPTÉES À TOUS LES USAGERS

Réseau de bus

Pistes Cyclables

  • Obtention de la suppression du passage à niveau (route de Bessan) dont les travaux démarrent en janvier.
  • Un réseau de bus plus pratique, plus accessible,avec une desserte renforcée de tous les quartiers d’Agde (4 lignes / 110 arrêts de bus).
  • L’aménagement de nouvelles pistes cyclables(25 km réalisées depuis 2009).
  • Une entrée de station repensée pour une circulation facilitée et sécurisée.
  • Création d’une nouvelle bretelle d’accès à la route de Rochelongue.

DE NOUVEAUX OUTILS POUR LES ENTREPRISES ET LA CRÉATION D’EMPLOIS

  • Modernisation et réaménagement du parc d’activités des 7 Fonts (1,8 M€ investis).
  • • Création du dispositif INVEST IN CAP D’AGDE MÉDITERRANÉE pour favoriser la création d’entreprise avec notamment la construction de 2 pépinières d’entreprises (28 bureaux, ateliers, espaces de coworking).
  • Déploiement de la fibre optique pour des connexions internet très haut débit pour les entreprises et les particuliers.
Zone des Sept Fonts

KIT DE COMMUNICATION À TÉLÉCHARGER